Combinaison de plongée

52,03 IVA Incluido

Reproduction d’un ancien scaphandre utilisé pour la plongée depuis le 18e siècle

Disponibilité : En stock

UGS : P-221 Catégorie :
Commande sécurisée

Description

C’est le mathématicien français Jean-Baptiste de La Chapelle (1710?1792) qui a été le premier à utiliser le terme scaphandre pour désigner un type de combinaison de flottaison en liège qu’il a inventé en 1775. Le mot scaphandre vient du grec skáphos, nom qui peut être traduit par bateau ou panier et andrós, synonyme d’homme. Le terme scaphandre pourrait donc être traduit par homme-panier ou homme-bateau.

Ce concept est apparu en espagnol sous la forme d’un scaphandre, qui désigne, selon l’Académie royale espagnole (RAE), un dispositif composé d’une combinaison étanche, d’un caisson hermétique avec différents tuyaux pour renouveler l’air et d’un verre et d’une grille au niveau des yeux, qui permettent de voir une fois immergé. Le scaphandre permet de rester et de se déplacer sous l’eau. L’équipement qui combine un casque, une combinaison et des bottes avec un lest relié à la surface par un tube s’appelle un scaphandre de plongée. Avec ce type de scaphandre, le plongeur est attaché à la surface, généralement un bateau, d’où il reçoit un gaz qu’il peut respirer par un tuyau. Ce type de scaphandre classique est utilisé pour des explorations ne dépassant pas 66 mètres de profondeur. Ces types de scaphandres anciens sont ceux que nous nous souvenons tous d’avoir vus dans les films inspirés des romans de Jules Verne, comme dans 20 000 lieues sous les mers, et qui sont restés dans l’imaginaire collectif depuis lors. MESURES : HAUTEUR : 11,5 CM (Y COMPRIS LE BASE EN BOIS) diamètre du scaphandre : 6,5 cm

Informations complémentaires

Poids 3500 kg
Marca

Panier
Combinaison de plongée
52,03 IVA Incluido

Disponibilité : En stock

Retour en haut